Dernières chroniques :

18.10.12

Guide Comics : il n'y a pas que des super héros !

Les amateurs le savent, les comics américains ne sont pas exclusivement composés de héros blindés de pouvoirs se baladant avec capes et collants.

Même si cela constitue la partie la plus visible de la production, les meilleurs titres sont parfois à aller chercher dans les autres genres, œuvres dont on ne parle pas toujours suffisamment et qui pourtant mériteraient largement un bon coup de projecteur. C'est ce que je vous propose de faire ici, en recensant les titres chroniqués sur B&O.

Cette liste n'est évidemment pas exhaustive et sera mise à jour régulièrement. Si vous avez des suggestions de titres dont vous aimeriez lire les chroniques, n'hésitez pas à nous en faire part.

Liste mise à jour le 18.10.12

Cliquez sur le titre pour accéder à la chronique



L'adolescence n'est pas une période toujours facile. Pour Joe qui est diabétique et a récemment perdu son père,  elle est encore un peu plus compliquée. Solitaire et manquant d'assurance, il est la cible des moqueries de ses camarades de classe. Un jour, il fait encore une fois les frais de leurs brimades et ces derniers lui volent son goûter, sucre essentiel pour maintenir sa glycémie.


Chelsea in love - David Chelsea

On est au début des années 80, à New York. David Chelsea est alors jeune dessinateur de presse free lance. Il bosse dur, apprend, et surtout réussit encore à se plier aux exigences édulcorantes des directeurs de rédaction. Seule ombre au tableau pour le moment : il n’arrive pas à trouver de petite amie.
 




L’action prend place en 1956, mais le point de divergence de l’histoire a eu lieu en plein milieu de la Seconde guerre mondiale. Une attaque martienne a en effet interrompu le cours de l’Histoire. Les extra-terrestres ont en plus apporté leur technologie, précipitant l’humanité dans le voyage spatial.

  


Ghostopolis - Doug TenNapel

Frank Gallows est employé par une agence gouvernementale, la Force d’intervention de l’immigration surnaturelle. En clair, son boulot c’est de choper les revenants qui se baladent illégalement sur Terre, pour les renvoyer dans l’au-delà. Il s’acquitte de son job mais sans débordement d’intérêt. Un jour, alors qu’il poursuit un fantôme de cheval un peu récalcitrant, il va par mégarde envoyer un enfant dans l’autre monde.


Scalped - Aaron / Guera
  
Un homme au crâne rasé se fait interpeler par une bande dans un bar de Prairie Rose, une réserve indienne du Dakota du Sud... Ni une ni deux, il sort son nunchaku et explose une bonne dizaine de gus avant de se faire maîtriser et ramener manu militari chez le chef et caïd du coin, Red Crow. On s’attend au pire, mais le boss le connaît bien. Il propose à Dashiell Bad Horse, puisque c’est son nom, de rentrer à son service dans sa milice, enfin sa « police tribale ».
 

Fairy Quest - Jenkins/Ramos

Les contes populaires aident les enfants à s'endormir et peuplent leurs rêves de courageux héros, de belles princesses et de mondes merveilleux. Mais imaginez une seconde que ces personnages existent réellement et soient condamnés à revivre chaque jour leur histoire, sans en déroger d'une virgule ? C'est exactement ce qui se passe à Bois-des-Contes, où le terrible Grimm fait régner l'ordre sous un joug de terreur.


Daytripper - Moon / Bá

Brás de Oliva Domingos aurait aimé suivre le chemin de son père et devenir lui-aussi un grand écrivain. Faute de mieux, pour l'instant il doit se contenter d'écrire la rubrique nécrologique d'un quotidien de São Paulo. Ce sont les étapes les plus importantes de sa vie que reprend cet épais ouvrage de près de 250 pages. 




Powers - Bendis / Oeming

Christian Walker et Deena Pilgrim, coéquipiers au sein de la brigade criminelle, enquêtent dans un monde où les super-héros sont légion. Intégrés plus ou moins bien à la société, leur existence a induit un certain nombre de règles ; il est notamment interdit aux non super-héros d’en porter les costumes, comme il est interdit aux super-héros d’user de leurs pouvoirs en présence des forces de l’ordre.



En pleine guerre du Golf un zoo est bombardé et libère ses occupants. Se sont quatre lions que nous suivrons dans cette aventure adaptée d'une histoire vraie. Un majestueux mâle, Zill, deux femelles, Safa et Noor, ainsi qu'Ali le lionceau se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une ville hostile et déroutante. 




L’histoire démarre par un flashback, nous ramenant en 1854 alors qu’un météore traverse le ciel londonien, emmenant dans sa traîne un mal profond et inconnu. Et, comme un malheur n’arrive jamais seul, c’est forcément sur l’East end que s’abat cette vague de peste zombie. Les gens meurent, reviennent à la vie et contaminent les vivants, la chanson est connue.




The Zombies that ate the world

En 2064, les morts ressuscitent comme des petits pains, par un phénomène inconnu. Résultat : un accroissement exponentiel de la population qui oblige le gouvernement à prendre des mesures drastiques. Vu que ces morts-vivants ne présentent apparemment aucun danger, obligation est faite aux vivants de cohabiter avec eux. 


Blue Estate - Viktor Kalvachev

Bienvenue à Hollywood, son luxe, ses stars, ses paillettes. Enfin, en l’occurrence, ici c’est plutôt l’Hollywood des carrières foirées, des poufs cocaïnomanes et des mafieux notoires. La crasse sous le tapis rouge. Roy Devine Jr, privé à la manque et fils d’un superflic de la LAPD, se lance sur l’enquête de sa vie. Engagé par Rachel Maddox, starlette sur le retour, pour faire la lumière sur les agissements douteux de son mari, le célèbre Bruce Maddox.


Y : Le dernier homme - Vaughan/Guerra

Yorick, jeune prestidigitateur un brin naïf, est sur le point de demander sa petite amie Beth en mariage par téléphone en ce funeste 17 juillet 2002. Celle-ci, en plein trekking en Australie, est loin de se douter qu’un drame est sur le point de se produire. En l’espace de quelques secondes, tous les mâles de la planète meurent, sans que l’on en identifie la cause : attaque terroriste, virus ou fatalité ?



A god somewhere nous plonge dans l’habituelle découverte des super-pouvoirs d’un anonyme, mais cette fois d’un point de vue assez noir, dérangeant, différent. Qu’est-ce que devenir l’égal des dieux, telle semble être la question centrale de ce comic.
WE3 - Morrison / Quitely

"Début de l’histoire : un homme court comme un dératé, visiblement pris de panique comme le témoignent ses lacets défaits. Ses hommes de main, eux, se la coule douce, inconscients du danger imminent. En l’espace de quelques secondes, tous sont exécutés. La une du journal nous apprend son nom : Guerrera, dictateur de son état. Ses assassins sont au nombre de trois, ceux-là même qui ornent la couverture de l’album : un chien, un chat et un lapin."

"Imaginez qu'un jour un homme vous aborde, vous donne une mallette contenant les preuves irréfutables sur l'identité de la personne qui a ruiné votre vie (ou tout du moins qui vous a fait vraiment beaucoup de mal), un flingue et cent cartouches intraçables et vous promet que vous pouvez exercer votre vengeance en toute impunité. Le feriez-vous ? Auriez-vous le courage d'appuyer sur la détente ?"

 


Preacher - Ennis / Dillon     

"Qu’est-ce que c’est que cette connerie de pasteur frappé par une entité tout droit échappée du paradis ? Et il recherche Dieu, c’est ça ? Et ça se passe au Texas ? Pas que, mais en partie. Tout ce que j’aime, quoi… En bon élève, je me suis tout de même lancé et… pas moyen de décrocher !"


Royal Space Force - Warren Ellis / Chris Weston

"Dans ce récit, précédemment publié sous le titre de Ministère de l’espace (Semic), Warren Ellis (Freak Angels, The Authority...) joue la carte de l’uchronie pour faire revivre un rêve de gosse, celui d’une véritable conquête spatiale, bien plus ambitieuse scientifiquement que celle que nous avons réellement vécue."

The Walking Dead - Kirkamn / Adlard

"A sa sortie du coma, Rick, policier de son état, découvre avec horreur que le monde a basculé. Des morts-vivants errent dans les rues à la recherche de chair fraiche et le danger rôde dès les premiers couloirs de l’hôpital franchis. Commence alors une longue fuite sans fin dans ce contexte apocalyptique, où Rick va rencontrer d’autres humains qui, comme lui, luttent pour leur survie."



Histoires de guerre - Garth Ennis/Collectif

"Garth Ennis s’est fait une spécialité des univers noirs, ultraviolents, transgressifs. On le retrouve cette fois-ci dans un registre un peu différent, celui du récit de guerre. Quoi de plus normal pour lui, me direz-vous, que de s’intéresser à la seconde guerre mondiale, une des plus grandes boucheries de l’Histoire ? Sauf qu’à y regarder de plus près, son attention se porte surtout sur les destins d’anonymes et laisse un peu de côté cette fascination pour la violence qu’on lui connaît."


Kill your boyfriend - Morrison / Bond

"Une adolescente anglaise s’ennuie ferme. Au lycée, où les cours et les élèves rivalisent de conformisme, et chez elle, petite maison pour une famille de la middle class engoncée dans ses principes d’éducation. Et pas sûr qu’en dehors de tout ça elle fasse grand-chose. Alors quand elle subit une énième « leçon » de la part de ses parents, elle claque la porte avec la ferme intention de ne plus jamais revenir. Comme toujours."


Northlanders - Brian Wood / Davide Gianfelice

"Sven, guerrier viking exilé à Constantinople, sévit dans les eaux méridionales et goûte aux plaisirs de l’Orient. Il a depuis longtemps quitté les terres hostiles qui l’ont vu naître, et n’a a priori aucune envie d’y retourner."


Tank Girl, visions of Booga - Martin / Dayglo

"Tank Girl s’offre un nouveau détour dans la littérature et le temps avec ce Visions of Booga. Libre variation sur la Beat generation et ses mythes, il y est question d’errance, d’hallucinations, d’un livre mystique et d’une foultitude de références au mouvement hippie. Et, comme toujours, c’est barré au possible ; bref, jouissif."


  

"Pour ceux qui ne connaitraient pas Tank Girl, laissons-la se présenter herself : « Qu’est-ce qui est chauve, pue, shoote des kangourous, porte des chaussures pas à sa taille […], picole, fume, cogne trop, et a une sacrée foutue gueule de bois en ce moment même ? » Le sergent Titbit, son ancien mentor, ajoutera même « le genre de personne à laisser des poils pubiens sur votre déodorant »."

"Il y a vingt-trois ans en Angleterre, douze enfants étranges naquirent exactement au même moment. Il y a six ans, ce fut la fin du monde…" Depuis, onze d'entre eux se sont reculés dans le quartier de Whitechapel et ils en assurent la protection. Le douzième, devenu apparemment dangereux a été banni. Maintenant il réclame vengeance. Mais il n'est pas le seul à en vouloir a ces adolescents à la peau blanche et aux yeux violets. Des habitants des autres quartiers veulent régulièrement venir piller leurs ressources."

Parker - Stark / Cooke

"Un homme débarque à New York, à pied, d'un pas assuré. Il a soif de vengeance. Sa femme et son ex-partenaire l'ont trahi. C'était un gros coup, facile, rapide. Ils devaient s'en tirer chacun avec une belle part, de quoi se la couler douce quelque temps du moins. Mais apparemment ça ne suffisait pas à son associé qui l'a doublé et laissé pour mort."



American vampire - Snyder / King / Albuquerque

« Voici quelques exemples de ce qu’un vampire ne devrait jamais être : un détective pâlichon qui boit des bloody mary et ne travaille que la nuit, un giton mélancolique de la Nouvelle-Orléans, une adolescente anorexique, un éphèbe diaphane aux yeux de biche. Alors que devrait-il être ? Un tueur, ma poule. » Le tueur ici s’appelle Skinner Sweet. Bandit de grand chemin sans scrupules, il bouffe à tous les râteliers. Attaques de convois, de banques, assassinats, rien ne l’arrête.


Criminal - Brubaker / Phillips

"Leo a appris depuis tout petit à subtiliser toute sorte de choses dans les poches des gens. Il faut dire qu'avec un père tel que le sien, il était à bonne école. Maintenant Leo est devenu un as de la cambriole, capable de monter les coups les plus subtils, à condition qu'il en contrôle chaque aspect. Leo est minutieux et il aime le travail propre, sans bavures."

The unwritten - Carey / Gross

"Tom Taylor végète de dédicaces en conférences, sans grand plaisir ni enthousiasme. Les livres qu’il signe sont pourtant le plus grand succès qu’ait connu le monde de l’édition, on compte des millions de fans dans le monde entier. Mais voilà, c’est le père de Tom, disparu mystérieusement dix ans auparavant, qui en est l’auteur ; Tom n’est qu’un faire-valoir qui a la particularité de partager –ou presque- le patronyme du héros, Tommy Taylor."


Vamps - Lee / Simpson

"Vamps nous narre donc la fuite de cinq femmes vampires qui, après avoir détruit leur maître, Dave, prennent la route sur leurs motos. Dans ce road trip sanglant, on ne sait pas bien ce qu’elles recherchent, nouveau départ, nouvelle vie, baroud d’honneur. Impulsives, ivres de leur liberté nouvelle, elles vont semer la terreur dans les États traversés. Elles seront bien vite repérées par les polices locales, ce qui semble être le cadet de leurs soucis car dans leur monde les vampires ne meurent jamais tout à fait. Le spectre de Dave plane sur elles…"

Asterios Polyp - David Mazzucchelli

"Asterios Polyp végète dans son appartement de Manhattan, mal rasé devant un mauvais porno, bien loin du port altier qu’il arborait encore quelques années auparavant. Un éclair traverse le ciel, un incendie se propage et quelques minutes plus tard Asterios se retrouve sous la pluie à regarder brûler son appartement. Il a cinquante ans. Avant cela, Asterios occupait la chaire d’architecture de la prestigieuse université Cornell et s’était taillé une solide réputation d’architecte «de papier»."

Légendes de la Garde - David Petersen

"Le premier volume nous plonge dans le quotidien médiéval de la Garde des souris, en proie à la traitrise de l’un des leurs. Nous découvrons Saxon, Kenzie, Lieam, personnages emblématiques de la Garde, la légende de la Hache Noire et les remparts de Lockhaven. Après une amorce en demi-teinte, je me suis imprégné de l’univers et ai suivi avec délectation le déroulement des évènements."


Body World - Dash Shaw

"2060. Le professeur Paulie Panther débarque dans la petite bourgade de Boney Borough suite à une annonce du complexe éducatif local. Botaniste énigmatique, il a repris la rédaction d’une encyclopédie sur les effets hallucinogènes de la flore nord-américaine ; en clair, il passe son temps à fumer tout végétal qu’il croise et en annote minutieusement les conséquences psychotropes."




"John Constantine traîne ses guêtres à Londres, ne se mêlant à la population que pour sacrifier à ses péchés mignons : clopes et whisky. En rentrant à son appartement, un certain Matthew Keene l’attend. Producteur de télé-réalité, il a besoin de l’aide de Constantine pour arranger les bidons du show le plus regardé du moment : Dark entries."




"Paul Moses est un ancien de la C.I.A. qui a décidé de se retirer. Il savoure comme il peut sa retraite malgré les souvenirs de ses crimes qui reviennent le hanter certaines nuits. Mais le nouveau chef de la C.I.A. apprenant son existence et ses actes passés décide que Paul en sait trop et qu'il serait plus prudent de le supprimer. C'est oublier que notre homme a quelques années d'expérience au compteur et qu'il ne sera pas si facile de s'en débarrasser."


Clones - Venditti/Weldele

"En 2054 les hommes et les femmes vivent au travers de clones qu'ils contrôlent sans sortir de chez eux. Nombreux sont les avantages que propose ce nouveau mode de vie : corps de rêve, jeunesse éternelle, monde plus sur, disparition des maladies transmissibles, fin de la discrimination raciale, possibilité de se saouler sans subir les lendemains difficiles… Cela ressemble à une vie de rêve. Mais apparemment pas pour tout le monde et un terroriste a bien l'intention de bousculer ce petit monde trop parfait."


Silverfish - David Lapham

"La mère de Mia est décédée il y a quatre ans. Depuis son père s'est remis avec Suzanne, une femme que Mia n'aime décidément pas. Le couple décide de partir en week-end à la neige et laisse la jeune fille et sa petite sœur à la maison. L'adolescente profite de l'occasion pour inviter quelques amis et décide de fouiller un peu dans le passé de sa belle-mère, histoire de trouver quelque chose de compromettant qui pourrait permettre de s'en débarrasser."


Girls - Les Frères Luna

"Ethan habite dans le petit village de Pennystown. Tout le monde connaît tout le monde, la vie y est plutôt paisible, mais lui voudrait se taper une fille. La dernière qu'il a dragué a l'épicerie où il travaille a clairement refusé ses avances. Dépité, il se saoule à l'unique bar du village avec son pote Merv et fini bien éméché. Sa soirée se termine par un déballage d'insultes à l'égare de ses voisins présents. Au même moment un bruit assourdissant retenti, brise toutes les vitres alentour et la pluie s'arrête brusquement."


"En 1978, à 61 ans Will Eisner, un des fondateurs du comic américain, papa de "the Spirit" raconte ses souvenirs des années 30 dans "A contract with God" (publié en France sous les titres "Un Bail avec Dieu", "Le Contrat", puis enfin "Un Pacte avec Dieu".) C'est un des albums qui ont marqué l'histoire de la bande dessinée américaine. Le premier graphic novel. La première fois aux États-Unis qu'une BD aborde des thèmes adultes dans une forme littéraire sans passer par la prépublication dans un périodique."

Révélations - Paul Jenkins/Humberto Ramos

"Charlie Northen a 45 ans et son franc parlé. Il aime les cigarettes, le foot, les jolies filles et lire des livres de théories du complot. C’est aussi l’un des meilleurs détectives de Scotland Yard. Quand son ami Marcel, sonne à sa porte à une heure tardive, il ne se doute pas encore de ce qu’il l’attend. Ce dernier, que Charlie n’a pas vu depuis 15 ans, est devenu Cardinal au Vatican et il lui demande de venir y enquêter sur le meurtre du présumé successeur du Pape."



Guides pour débuter en lecture de comics :
- Guide Comics : Il n'y a pas que les super héros
- Les Vengeurs au cinéma : liens entre les films



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



5 commentaires:

hbnico 15 août 2011 21:16  

Très bonne initiative pour tordre le cou aux idées reçues concernant les comics. Beaucoup de qualité dans les oeuvres citées.
Bravo.

Ginie 16 août 2011 07:54  

Merci beaucoup.
En ce qui concerne les œuvres présentées ici beaucoup d'autres sont à venir. Nous ne reprenons ici que les comic dont nous avons réalisé une chronique et nous n'avons pas encore eu le temps ou l'occasion de faire tout ce que nous aimerions y mettre :o)

Savon 20 août 2011 11:28  

super idée :) Je suis étonnée de voir la légende de la garde en comics

Ginie 20 août 2011 11:30  

Et pourtant, l'origine de l'ouvrage est bien américaine :o) (c'est par rapport à leur provenance et non à une certaine histoire de "genre" que je classe les œuvres).

Florence BESSON 19 novembre 2012 15:32  

j'ajouterai le fabuleux "Locke and Key" de Joe Hill
très belle liste, merci!



Donnez nous votre avis !

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP