Pills - Ozanam / Singelin

. . Aucun commentaire:
Emma est étudiante en journalisme. Pour se rebeller contre ses profs et parents, elle a choisi d'écrire sa thèse sur les S.T.U.C.É., les "stupéfiants tolérés à usage contrôlé par l'État". Elle se lance alors dans l'expérimentation et gobe toute sorte de petites pilules aux noms de chansons : Cosmic Dancer, Mercy Seat, Diamond Dogs…

A la suite d'un sacré trip, elle se retrouve en banlieue, un peu loin des beaux quartiers où elle habite. Elle y fait la connaissance d'Alice, Medhi et Elmer et contre toute attente ces quatre là vont franchement bien s'entendre. Drague, délires, défonce… Mais quand on joue avec le feu les ennuis ne tardent pas à venir pourrir la fête et si l'envolée est galvanisante, la descente peut être beaucoup plus difficile…

J'ai découvert Antoine Ozanam avec "We are the Night", un polar choral en deux tomes qui avait été un sacré coup de coeur. Dès les premières planches de "Pills", je retrouve l'ambiance qui m'avait séduite chez le scénariste. Il y a le ton tout d'abord, cette façon d'écrire les dialogues qui rend les personnages plus vrais que nature. Et puis ce sens du rythme, couplé à quelques bonnes idées.

Nous ne savons pas vraiment en quelle année nous sommes, ni même où nous nous trouvons. A vrai dire cela n'a pas vraiment d'importance. Mais quelques détails rendent l'histoire un peu moins banale qu'elle n'aurait pu l'être : ici le tabac est complètement prohibé, mais les stupéfiants que le gouvernement tolère offrent de sacrés pouvoirs. Effet multiplicateur, corps au ralenti, respiration sous l'eau, changement de sexe… Alors que l'on ne s'y attend guère, ces nombreuses facultés seront intelligemment exploitées dans la suite de l'histoire. Mais je ne vous en dis pas plus…

C'est Guillaume Singelin (que l'on avait déjà croisé dans le tome 1 de DoggyBags ou encore sur The Grocery) qui se charge d'illustrer cet album et il s'en sort à merveille. Son trait colle parfaitement à l'histoire et la représentation des hallucinations des protagonistes est habilement réalisée. Il en va de même pour les moments d'angoisse et de stress lors desquels on sent monter une tension presque suffocante. 

Quel plaisir de voir un duo d'auteurs s'accorder aussi bien. Chacun dessert parfaitement le travail de l'autre et l'on se retrouve avec un album franchement accrocheur et percutant. Largement conseillé et classé directement en coup ce coeur.





Scénario : Antoine Ozanam - Dessins : Guillaume Singelin - Editeur : Kstr - Récit complet.  




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES