Spirou de 1938 à nos jours

. . 4 commentaires:
Les reprises de personnages en bande-dessinée franco-belge ne sont pas chose aussi courante que dans le monde du comic. Certains héros ont survécu à leurs créateurs, avec plus ou moins de succès. Mais une exception confirme la règle.

Spirou, le plus célèbre groom du monde à connu pas moins de sept équipes créatives sur sa série principale (sans compter les one shot donc) et il s'apprête à revenir de nouveau dans "Alerte aux Zorkons", un album signé Yoann et Vehlmann.

A l'occasion du début de la prépublication de ce nouvel opus dans le magazine de Spirou de cette semaine, je vous propose de faire un petit voyage dans le temps et de retrouver ces auteurs qui ont participé à l'aventure Spirou.


Rob-Vel (1938-1943)

Rob-Vel est le créateur de ce personnage de groom au Moustic Hotel (ainsi que de son petit compagnon l'écureuil Spip). Naissance pour le moins originale et mise en abyme géniale : alors que Monsieur Papillon, le directeur du Moustic Hotel, a besoin d'un groom, il se rend chez un dessinateur (Rob-Vel lui même) qui lui dessine un personnage dont il prédit qu'il "sera unique en son genre", le héros au costume rouge sort de la toile et prend vie : une légende est née !


Jijé (1943-1946)

Jijé reprend le personnage de Rob-Vel alors que ce dernier est mobilisé à cause d'une blessure de guerre. C'est lui qui créé le personnage de Fantasio, coéquipier loufoque qui tranche avec le sérieux de son ami groom. Il travaillera sur quelques albums avec André Franquin avant de lui laisser totalement les rennes de la série.



Franquin (1946-1969 - tomes 1 à 19 et 24)


André Franquin récupère Spirou et Fantasio et crée un véritable univers (Champignac) et de nombreux personnages, en particulier le Marsupilami, le comte de Champignac, Seccotine, Zantafio, Zorglub… C'est par cette période que débute vraiment la collection d'albums de Spirou telle qu'elle est aujourd'hui (tout d'abord avec Jijé puis ensuite Franquin seul). Il intégrera également les personnages de Spirou et Fantasio dans l'univers de Gaston Lagaffe en 1960.

Albums remarquables :
- Le repaire de la murène (1957)
- Le nid des Marsupilamis (1960)
- Z comme Zorglub (1968)


Fournier (1968-1979 - tomes 20 à 29 sauf n°24)


Difficile tache que de reprendre une série après le génial Franquin. Fournier s'en sort quand même assez bien, en s'éloignant du maitre et en créant ses propres codes. Ses albums sont assez sympathiques mais auront du mal à laisser une trace aussi indélébile que ceux de son prédécesseur. Il assure en tout cas une étape importante pour la série, avant un renouveau qui se fait attendre et sera salvateur. A noter qu'il débarrasse le personnage d'une partie de son uniforme de groom, optant la plupart du temps pour un pull col roulé blanc et un pantalon rouge plus classique.

Albums remarquables :
- Du cidre pour les étoiles (1975)
- L'Ankou (1977)


Nic & Cauvin (1980-1982 - tomes 30 à 32)


Raoul Cauvin est le scénariste le plus prolifique des éditions Dupuis, un véritable touche à tout. Le nombre de séries qui figurent sur son CV en ferait pâlir plus d'un. Le retrouver sur les aventures du héros principal de l'éditeur et du magazine portant son nom et de ce fait une évidence. Ces albums sortent en parallèle de ceux de Tome et Janry et ne marqueront pas vraiment la série. Même si le dessin de Nic est loin d'être désagréable, il sera rapidement éclipsé par le talentueux duo que forment Tome et Janry.


Tome & Janry (1981-1998 - tomes 33 à 46)


Avec Tome et Janry les aventures de Spirou prennent un tournant résolument moderne et dynamique. Les deux auteurs offrent même une jeunesse au héros dans ce qui sera en quelque sorte comme le premier album du "Petit Spirou" (les gags en dessous de la ceinture en moins…) "La jeunesse de Spirou". Avec eux les albums déménagent et les jeux de mots fusent. A mes yeux les deux auteurs sont les dignes successeurs du maitre Franquin.

Albums remarquables :
- La jeunesse de Spirou (1987)
- Spirou à New-York (1987)
- La vallée des bannis (1989)


Morvan & Munuera (2004-2008 - tomes 47 à 50)



Nouveau virage pour la série et remaniement encore une fois vers un modernisme graphique avec l'arrivée de Morvan et Munuera. Cette fois-ci les influences nippones et cartoon se font plus sentir et l'on retrouve de nombreux codes à la BD moderne dans ces albums. Les scénarios sont dynamiques et efficaces, la mise en page et les cadrages sont clairement orientés action. "Paris sous-Seine" est un très bon album nous faisant visiter la capitale envahie par les eaux, les décors sont très documentés et l'ambiance est sympa. Mais le nouveau duo ne durera que quatre albums…

Albums remarquables :
- Paris sous-Seine (2004)
- Spirou et Fantasio à Tokyo (2006)


Yoann & Vehlmann (2010)


Spirou et Fantasio sont de retour dans "Alerte aux Zorkons" , verdict le 3 septembre...





Plus d'info sur www.spirouetfantasio.com


Toutes les images de cet article sont ©Editions Dupuis ainsi que leurs auteurs respectifs



Wikio


Get this Related Posts Widget

4 commentaires:

  1. Très bon article. Tu as juste omis de mentionner les hors-séries, publiés récemment.
    Ma période favorite, c'est celle de Franquin. Avec le Marsupilami et Champignac il a créé une galerie de personnages secondaires qui volait la vedette au duo principal (et à Spirou en particulier, personnage sympa mais assez fade). Un peu à l'image de ce qu'à fait Hergé avec Tintin : s'il n'y avait pas Haddock, les Dupont,Tournesol,... on s'ennuierait ferme.
    J'ai aussi un faible pour "Les Pirates du Silence" et "Le Voyageur du Mésozoïque" (40 avant Jurassic Park).

    RépondreSupprimer
  2. Merci :o)
    Pour les hors-séries, je n'en parle pas volontairement afin de ne pas trop compliquer les choses et garder une chronologie simple dans les parutions et la succession d'auteurs. Mais tu as raison de signaler leur existence.

    RépondreSupprimer
  3. j'adore Fantasio dans Gaston, ils donnent une vraie présence au personnage et un background professionnel

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord avec Jayer, Fantasio est de loin le personnage le plus intéressant de la série! Pas toujours mis assez en valeur selon les époques mais quel personnage...!

    Evidemment, je préfère aussi la période Franquin qui reste le sommet de la série! Un univers incroyabe, des personnages tellement bien trouvés!
    Mais il ne faut pas oublier la période Tome&Janry, une modernisation de la série opérée avec brio car elle commençait à perdre de la vitesse. De très bons scénari, un dessin très intéressant.

    Par contre, la période Morvan/Munuera...j'ai vraiment pas accroché. Je pense que c'est surtout graphiquement que la série ne m'a pas plu. Le dessin surchargé complique l'histoire...au scénario déjà très farfelu!

    De trèèès bon One Shot également!

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?



DOSSIERS / GUIDES

Articles récents

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Derniers commentaires

ARCHIVES