Lydie - Lafebre / Zidrou

. . 4 commentaires:
Nous sommes en 1932. Dans un petit village entre la France et la Belgique. La-bas, l'impasse du Baron Van Dick a été renommée "impasse du bébé à moustache". A cause de cette publicité avec un bébé, que des enfants ont affublé d'une énorme moustache, une nuit, pour s'amuser. Dans cette impasse tout le monde se connait, l'ambiance est chaleureuse et l'entraide de rigueur.

Camille est une simple d'esprit. Son nouveau-né vient de mourir. La perte de celle qui aurait dû s'appeler Lydie désespère la jeune femme. Mais c'est également tous les voisins qui sont attristés par une si terrible nouvelle.

Camille n'arrivant pas à accepter le drame, réussit à se persuader que les anges du ciel ont ressuscité sa petite fille. L'annonce de cette nouvelle provoque au départ moquerie et étonnement. Mais la jeune femme a l'air si heureuse et épanouie que tous vont faire leur possible pour jouer le jeu et faire semblant que Lydie est encore en vie.

Vous vous en doutez, voici un récit tout à fait poignant et sensible. L'histoire de cette communauté qui arrive à s'organiser et coopérer pour le bonheur d'une simplette est de toute beauté. Si le point de départ est profondément triste, le reste du récit est en revanche plein d'optimisme et Zidrou nous offre ici une magnifique leçon de vie.

La tolérance, l'acceptation de la différence, la fraternité. Tant de bons sentiments pour une ambiance utopique mais tellement chaleureuse et émouvante. Le contexte des années trente ajoute un charme indéniable à l'ensemble, un côté rétro avec ses bals populaires et toute la nostalgie qui en découle.

Dès la couverture, réalisée tel un cliché jaunis, le ton de l'ensemble est donné. Les couleurs sont majoritairement sépia comme les souvenirs d'un temps passé. La sensibilité du récit transpire des dessins de Jordi Lafebre. Les visages sont expressifs, les atmosphères parfaitement rendues. Chacun aimerait connaitre des voisins aussi attentionnés et attachants, l'empathie est le maitre mot et elle nous touche profondément.

N'ayez pas peur d'entrer dans l'impasse du bébé à moustache et de son histoire. C'est souvent dans la tristesse et les émotions fortes que naissent les plus beaux témoignages. Celui-ci est admirable. Un grand moment de bande-dessinée.


Scénario : Zidrou - Dessins : Jordi Lafebre
Editeur : Dargaud - Collection Long Courrier - Récit complet.



Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

4 commentaires:

  1. d'habitude je ne suis pas trop bande dessinée franco belge comme on dit, mais là je crois que je vais faire une exception. J'aime beaucoup l'histoire et les dessins ont l'air très jolis.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'avais pas vu arriver celui-ci. Je passe chez mon libraire ce soir. Merci pour l'info ;)

    RépondreSupprimer
  3. Aussitôt acheté, aussitôt dévoré. Ce fut un plaisir pour les yeux. Les personnages sont bien typés, très expressifs et m'ont rappelé ceux de Springer. Le postula de base est prometteur mais l'histoire peine à s'emballer et c'est vraiment dommage. Le scénario aurait mérité plus de rebondissements ou un tome 2. Mais très bel album tout de même. Mais bon… tout cela n'est que mon humble avis et tous les goûts sont dans la nature.

    RépondreSupprimer
  4. Ah tiens, je n'ai pas eu ce problème de tempo. Contente que tu aies aimé malgré tout :o)

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES