Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh

. . 4 commentaires:
Que de chemin parcouru par cet album ! Avril 2010, je le découvre pour la première fois et le chronique alors qu'il vient juste de paraitre. 

Quelques semaines plus tard, son auteure, Julie Maroh est Lauréate du prix Jeune Auteur au Salon de la BD et des Arts Graphiques de Roubaix, l'occasion pour moi d'une jolie rencontre et d'une magnifique dédicace

Au moment de faire le bilan de mes coups de coeurs de l'année 2010, je n'oublie évidemment pas d'y faire figurer le titre. C'était sans me douter que l'album recevrai le Prix du Public du Festival d'Angoulême de 2011

S'en est suivi d'autres nombreux prix, l'annonce d'une adaptation ciné sous le titre "La Vie d'Adèle" et hier, la grande nouvelle, alors qu'une manifestation de la honte grondait encore une fois dans les rues de Paris, le film remportait la Palme d'Or à Cannes. 

J'ai été très émue de suivre le parcours de cette BD qui m'a tant touchée lors de ma première lecture, mais aussi du succès de cette jeune artiste sensible, tourmentée et engagée. Voici la chronique de l'album, que j'avais rédigé ce 14 avril 2010.

Clémentine a 15 ans. Comme tous les jeunes de son âge, elle commence à s'intéresser à l'amour. Mais c'est le jour où elle croise dans la rue une jeune fille aux yeux et cheveux bleus qu'elle craque littéralement. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive, mais le regard lancé par cette inconnue l'a complètement bouleversée.

Dans l'obscurité de la nuit, Clémentine revoit la fille aux cheveux bleus et imagine des choses auxquelles elle s'interdit de penser et qui la mettent très mal à l'aise. Pour contrer ses idées folles, elle décide de sortir avec Thomas, un garçon qui la drague depuis quelques temps.

Au bout de six mois, sa relation avec le jeune homme n'a toujours pas évoluée dans le bon sens et Clémentine n'arrive pas à partager son intimité avec lui. Elle se rend compte qu'il y a un malaise et qu'il ne correspond pas a ses attentes. Elle décide de le quitter alors que ses fantasmes nocturnes continuent à s'emparer d'elle et qu'elle commence à les accepter de plus en plus, jusqu'à les apprécier.

Alors quand elle retrouve par le plus grand des hasards Emma, la fille aux cheveux bleus, lors d'une sortie de samedi soir, son destin bascule. Ce sera la naissance d'une magnifique histoire d'amour, mais également d'un combat, pour s'accepter soi-même, accepter le regard des autres, réussir à aimer sans tenir compte de ce que peut penser autrui et s'épanouir en tant que personne.

Julie Maroh exprime tous ces sentiments avec un trait qui a énormément de caractère, très sincère. Une attention toute particulière est portée aux regards, aux mains et aux postures. La majorité de l'album racontée en flashback est colorisée en niveaux de gris avec juste des teintes de bleus, qui, la plupart du temps, sont les yeux et cheveux d'Emma.

De plus, cette édition de Glénat est tout à fait magnifique. Sa couverture souple rend la lecture très confortable et les planches d'un format généreux s'expriment vraiment pleinement.

Au delà de l'intimité et de la sincérité de ce récit, un des points qui j'ai personnellement beaucoup apprécié est que cet album se déroule dans ma belle ville de Lille. On peut facilement reconnaitre de nombreux endroits connus, comme la Grand Place, la Place Rihour et même certaines rues du Vieux Lille. De plus l'architecture de la capitale des Flandres ajoute un charme indéniable, avec ses rues en pavés et ses façades typiques.

Cet album nous propose une histoire d'amour magnifique, qui fait fi des différences, et qui nous exprime a quel point l'important est d'aimer malgré les difficultés et d'être heureux avant tout. Des sentiments à l'état brut, un titre imprégnant pour une relation profonde et authentique.



Scénario & Dessins : Julie Maroh - Editeur : Glénat - Récit complet.




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

4 commentaires:

  1. Je viens de terminer et j'ai trouvé cette BD vraiment très belle, tant par son fond que par sa forme.

    RépondreSupprimer
  2. J'en avais entendu parler, puis j'ai oublié, ta critique m'a donnée envie de me la procurer! Merci!

    RépondreSupprimer
  3. @Emyrky : très bon choix, cet album est vraiment beau et très touchant.

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de le lire. C'est simplement une vraie merveille cet album. Une telle maîtrise pour un premier album, ça promet pour la suite :-)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?



DOSSIERS / GUIDES

Articles récents

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Derniers commentaires

ARCHIVES